Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://petitions.eolinfo.fr/

LETTRE D'INFORMATION : 13 avril 2016

La Fédération Environnement Durable remercie tous les signataires de la pétition destinée à sauver le patrimoine historique et les paysages de la France défigurés par les éoliennes
Le sénat examine en seconde lecture le projet de loi à partir du 20 avril.
La Fédération Environnement Durable ne lâche rien et elle vient de leur adresser cette lettre pour soutenir leur action.
Merci de continuer à signer cette pétition qui a dépassé 10.100 signatures (dont plus de 9000 déjà confirmées)

________________________________________

Paris le 12 avril 2016


Fédération Environnement Durable à : Mesdames et Messieurs
les Sénateurs


Objet : Eoliennes industrielles, réintroduction de l’art. 33 bis A au PL n°495 Création, Architecture et Patrimoine, pour la,protection des monuments historiques.

Mesdames, Messieurs les sénateurs

L’article 33 bis A du projet de loi « Création, Architecture, Patrimoine », voté par le Sénat, qui prévoyait un avis conforme de l'Architecte des Bâtiments de France lors de l'instruction des autorisations d'exploiter les centrales éoliennes, a été supprimé le 22 mars dernier en séance de nuit.

Les députés ont déposé des amendements de suppression de l’avis conforme des Architectes des Bâtiments de France (ABF)

La simplification des procédures a été avancée comme étant nécessaire à la filière éolienne par les 67 députés présents dont tous les députés du groupe EELV. Cette affirmation est contraire aux faits et elle est basée sur des dossiers frauduleux.

Ces manœuvres ont lieu systématiquement à chaque étape des procédures législatives ayant donné lieu au vote des lois Transition Energétique, Macron et Prévention des risques, notamment pour tenter de faire supprimer l’autorisation d’exploiter les éoliennes industrielles (ICPE) et supprimer ainsi toutes les protections et les textes de loi qui les encadraient.

Le parti EELV, pivot de ce système représente aveuglement les intérêts de la filière éolienne depuis 15 ans. Il vient même d’obtenir l’engagement du secrétaire d’Etat chargé de la réforme de L’Etat et de la simplification, monsieur Jean-Vince
nt Placé,« d’aller vers une simplification massive » des procédures concernant les énergies renouvelables. Cet ancien sénateur EELV passé au gouvernement annonçait avoir chargé monsieur Denis Baupin, député parisien, lui aussi du parti EELV, d’une mission en ce sens.

Dans un tel contexte d’affairisme, la nécessité d'un regard en faveur de l'intérêt général par rapport à la somme d’intérêts particuliers semble évidente et l'Architecte des Bâtiments de France sur l'impact des éoliennes sur les monuments historiques publics et privés est indispensable.

Déjà 6.500 éoliennes géantes détruisent impunément et sans contrôle les paysages et le patrimoine de notre pays. Les promoteurs veulent en implanter 20.000 autres sans aucun plan d’ensemble et au gré de marchandages parfois sordides entre les industriels du vent et des communes appauvries qui n’ont même plus les moyens de refuser leurs implantations . Pourtant sans le savoir certaines d’entre elles sont mises sous la tutelle financière de certains industriels du vent dont la transparence mériterait une enquête au niveau national.

Il est de votre responsabilité, Mesdames, Messieurs les sénateurs, grâce à votre solidarité et votre courage de mettre un frein à la libéralisation à outrance des conditions d'implantation des éoliennes qui ne doivent pas être plus faciles à implanter que de simples abris de jardins comme le souhaitent les promoteurs.

Vous trouverez ci-joint un document qui présente la liste alphabétique des 10.120 signataires d’une pétition pour soutenir votre action. Ces personnes vous demandent de continuer à lutter et de déposer un amendement de rétablissement de l’article 33 bis A issu des travaux de votre Haute Assemblée, pour éviter toute co-visibilité future d’éoliennes industrielles, vers et depuis, les monuments historiques, de le voter puis de le défendre en Commission Mixte P
aritaire.

En vous remerciant par avance au nom de ceux qui tentent de sauver notre pays de ce massacre,

Veuillez agréer, Mesdames et Messieurs les Sénateurs l’expression de nos sentiments distingués.

Jean-Louis BUTRÉ
Président de la Fédération Environnement Durable.
06 80 99 38 08
contact@environne
mentdurable

Partager cet article

Repost 0